médicaments > Peginterféron alfa-2b et ribavirine (Pegetron) > Guide sur l’association peginterféron alfa-2b et ribavirine (Pegetron)

Peginterféron alfa-2b et ribavirine (Pegetron)

Comment utiliser ce médicament

Ce que c’est

Les interférons sont des protéines que l’organisme produit normalement. Ils combattent les infections virales. Le peginterféron alfa-2b est un type d’interféron à action prolongée. Il aide à lutter contre les infections virales chroniques comme l’hépatite C. La ribavirine est un médicament qui combat aussi le virus de l’hépatite C.

Administré par injection (peginterféron alfa-2b)

Le peginterféron alfa-2b est administré par injection une fois par semaine. On pourra enseigner à vous-même, à un membre de votre famille ou à l’un de vos amis comment faire l’injection.

Pris sous forme de capsules (ribavirine)

La ribavirine est offerte en capsules à 200 mg. La dose habituelle est de deux à quatre capsules deux fois par jour. Discutez-en avec votre médecin.

Soyez patient

Le peginterféron alfa-2b et la ribavirine sont administrés pendant une période de 24 à 48 semaines. La durée du traitement dépend de nombreux facteurs. Parlez-en à votre médecin.

 Ce qu’il faut faire

Analyses sanguines régulières

Il est important de vous soumettre régulièrement à des analyses de sang. Ainsi, on s’assurera que les médicaments sont efficaces. Il est également important de vérifier vos valeurs sanguines et la fonction de votre foie.

Évitez l’alcool

L’alcool peut affecter l’efficacité du peginterféron alfa-2b. Il est préférable d’éviter l’alcool.

Appelez votre médecin ou votre infirmière si vous avez une infection

Le peginterféron alfa-2b peut affaiblir votre capacité de lutter contre les infections. Communiquez avec votre médecin ou votre infirmière si :
  1. Vous commencez à faire de la fièvre
  2. Vous croyez avoir une infection
  3. On vous a prescrit des antibiotiques pour traiter une infection

Ne pas devenir enceinte ni allaiter

La ribavirine peut causer des anomalies congénitales ou l’accouchement d’un enfant mort-né. Aucune étude n’a été menée sur le peginterféron alfa-2b pendant la grossesse. Il est important de vous assurer de ne pas être enceinte avant de commencer un traitement par le peginterféron alfa-2b et la ribavirine. Discutez-en avec votre médecin ou votre infirmière.

Effets secondaires et faits importants

Symptômes semblables à ceux de la grippe

Le jour de chaque injection de peginterféron alfa-2b et le lendemain, on a souvent observé de la fièvre, des frissons, des douleurs aux muscles et aux articulations, et des maux de tête.

Réactions au point d’injection

Le peginterféron alfa-2b peut causer une réaction (rougeur, douleur et démangeaisons) au point d’injection. Si ces symptômes sont graves, dites-le à votre médecin ou à votre infirmière.

Lassitude et fatigue

Le peginterféron alfa-2b peut vous faire sentir faible et fatigué

Perte de poids

Le peginterféron alfa-2b peut occasionner une diminution de l’appétit et une perte de poids. Si vous perdez du poids pendant votre traitement par le peginterféron alfa-2b, informez-en votre médecin ou votre infirmière.

Troubles de l’humeur et du comportement

Informez votre médecin ou votre infirmière si vous vous sentez irritable ou anxieux, ou encore si vous présentez une dépression qui s’aggrave ou des idées suicidaires pendant que vous prenez le peginterféron alfa-2b.

Essoufflement et douleur à la poitrine

Avisez votre médecin ou votre infirmière si vous ressentez un essoufflement ou une douleur à la poitrine.

Troubles hormonaux

Dans de rares cas, le peginterféron alfa-2b a été associé à des problèmes de thyroïde et de glycémie (sucre dans le sang).

Éruption cutanée

Dans de rares cas, le peginterféron alfa-2b et la ribavirine peuvent causer une éruption cutanée.

Perte de cheveux

Dans de rares cas, le peginterféron alfa-2b peut causer un amincissement ou une perte de cheveux.

Quand faut-il appeler le médecin

Appelez si vous devez le cesser

  • Si vous vous sentez mal et voulez cesser le médicament
  • Si vous vous inquiétez des effets secondaires possibles
  • Si vous voulez cesser ou avez déjà cessé le médicament

Autres raisons de communiquer avec votre médecin ou votre infirmière :

Douleur à la poitrine ou essoufflement
Dépression ou idées suicidaires
Grossesse
Changements de la vision
Éruption cutanée